Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Métropole. Les maires ne veulent pas payer la préfiguration

Communiqué de l'Union des Maires des Bouches-du-Rhône, représentant les 109 maires opposés au projet de Métropole Aix-Marseille-Provence :

"Au moment où les métropoles du Grand Paris et d'Aix-Marseille sont imposées contre l'avis de la majorité de leurs élus locaux, le Gouvernement vient d'ajouter en dernière minute à la loi soumise au voix de l'Assemblée Nationale dans quelques jours, un amendement prescrivant la contribution financière obligatoire des intercommunalités au fonctionnement des missions de préfiguration décrété par l'Etat...(à raison de 2 millions pour la métropole du Grand Paris et 500 000 euros pour celle d'Aix-Marseille).

Cette décision unilatérale sans aucune concertation exaspère les élus concernés : « C'est l'histoire du condamné à mort qui est forcé à creuser sa tombe ».

« Cette décision est d'autant plus inacceptable qu'elle met à contribution les intercommunalités, dont le Gouvernement a décidé parallèlement la disparition », s'étrangle Georges CRISTIANI, porte parole de l'Union des Maires des Bouches-du-Rhône.

Forts des 3 millions d'habitants et des 300 communes qu'ils représentent, les maires opposés aux métropoles imposées du Grand Paris et d'Aix-Marseille tirent la sonnette d'alarme sur ce qu'ils estiment être une mise à mal généralisée de la démocratie locale, dont ils sont les garants."

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !