Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Piétons fauchés à Marseille : un témoin raconte

 Un témoin de la scène raconte l'arrestation du conducteur de la camionnette.
Une camionnette a foncé sur deux abribus lundi à Marseille, tuant un piéton et en blessant un autre avant d'être intercepté sur le Vieux-Port par la police qui a interpellé le conducteur, un acte qui ne serait pas terroriste selon le parquet privilégiant plutôt une piste "psychiatrique".

Entre 8H30 et 9H30, un fourgon Renault Master a foncé sur un premier abribus à la cité Val Plan, dans le 13e arrondissement, blessant grièvement une femme qui a été hospitalisée pour une fracture du bassin, selon le parquet.

La fourgonnette a ensuite fauché près d'un autre abribus dans le 11e arrondissement, une femme qui est décédée. Le véhicule en cause a, quelques minutes plus tard, été immobilisé par la police au bout du Vieux-Port, et la brigade anti-criminalité a procédé à l'interpellation du conducteur. La camionnette était volée, selon le parquet.

A l'un des barrages policiers, badauds et riverains ont le visage fermé. Pierre Magliozzi 24 ans, plaisancier, dit avoir assisté à l'arrestation du suspect. "J'étais en train de faire des travaux de maintenance sur mon bateau quand j'ai entendu un homme hurler: "Sors du véhicule !" J'ai levé la tête et j'ai vu un policier en civil avec une très grosse arme. Il y a eu deux ou trois minutes de flottement et l'homme est sorti du véhicule, il s'est débattu. Il était assez costaud et avait l'air agressif. Il n'était pas armé. Au début, j'ai pensé à un petit délit mais ensuite, j'ai vu des renforts de police arriver et là, j'ai compris".

Au bout du Quai Rive-neuve, une tente a été installée à proximité de la fourgonnette blanche. La police scientifique est à l'oeuvre.

En vidéo, regardez le témoignage de Pierre Magliozzi, témoin de l'arrestation, recueilli par Adrien Beria.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !