Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Les sirènes d'alerte testées ce matin. C'était un exercice!

Maritima vous avait prévenus. Et pourtant, le standard de la radio, et celui de la mairie de Martigues, ont explosé ce matin. Des appels de gens inquiets de ces sirènes que l'on a entendues à Martigues, Fos, Saint-Mitre, Port de Bouc ou encore Châteauneuf. 
Il s'agissait d'un exercice commandé par les services de la préfecture pour tester le PPI, plan particulier d'intervention, de la plateforme pétrochimique de Lavéra, révisé tous les cinq ans. Une quinzaine de sirènes ont retenti trois fois, à cinq minutes d'intervalle, et pendant une minute et 41 secondes. Et une sonnerie de 30 secondes a marqué la fin de l'exercice, comme dans les vraies condition d'un accident industriel. 
De quoi s'assurer que ce système d'alerte est audible par la population dans un rayon de 7 km autour de la plateforme et quelles que ce soient les conditions météo, y compris avec le mistral d'aujourd'hui. Des observateurs ont été postés dans ce rayon pour s'assurer que le signal pouvait être entendu par l'oreille humaine. Les conclusions seront livrées prochainement. 

Rappelons les réflexes à adopter immédiatement en cas d'accident industriel majeur : mettez-vous à l'abri dans le bâtiment en dur le plus proche, fermez portes et fenêtres et écouter radio Maritima.

Sachez qu'un même type d'exercice PPI avec test d'audibilité des sirènes sera réalisé sur la base aérienne 125 à Istres, dans les jours qui viennent. La base qui est exposée à un risque radiologique en raison de la présence de l'arme nucléaire.

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !