Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Fos-Pollution: Des contre-vérités...

ADPLGF a réalisé des analyses de produits AOP. Ces analyses montrent des teneurs en polluants parfois supérieures aux normes. L'emballement médiatique qui s'en suit génère un malentendu DRAMATIQUE pour les producteurs de la zone dont les méthodes et l'engagement ne font de doute chez personne. A partir d'un seul chapeau trompeur, l'ensemble de la presse radio, télé et écrite évoque des contre-vérités qui sont tout à fait fausses.

1. L'ensemble de la zone est impactée par de nombreux polluants, ce n'est donc pas surprenant que les productions agricoles locales soient également concernées. Les teneurs relevées dans notre rapport n’entraînent aucun danger immédiat à la consommation de ces produits.
2. les MOULES présentent des teneurs comparables à l'ensemble des moules produites dans tout le territoire français. Jeter le discrédit sur les producteurs de moules est tout simplement faux et irresponsable.
3. Depuis 2016, ADPLGF a transmis les résultats de ces analyses à l'ensemble des pouvoirs publics : ministères, services de l'état, chambre de l'agriculture.... sans que JAMAIS aucun de ces services ne s'en saisisse.
4. ADPLGF ne porte pas plainte contre X A CAUSE des teneurs relevées dans les analyses mais en raison du faisceau de toutes les études concordantes! Les données présentées au public ne sont qu'un indicateur, comme toutes les autres études conduites sur la zone ces derniers temps. Il revient à l'Etat et à l'ensemble de ses services de prendre leurs responsabilités et de conduire les mesures adaptées.
5. les producteurs locaux comme les habitants de ce territoire sont victimes du laxisme général concernant la surveillance sanitaire et environnementale de la zone.
ADPLGF refuse de servir de bouc émissaire et de permettre de détourner l'attention du seul problème de cette zone : qui surveille la santé des habitants riverains de la plus grande zone industrielle d'Europe ? L'association lance une alerte, elle n'est pas responsable de la présence des polluants dans l'air, l'eau ou les corps humains... ADPLGF continuera de manger des moules, du taureau ou des œufs... Mais elle continuera également son combat pour un droit à la santé et à un environnement sain.
Daniel MOUTET
Président A.D.P.L.G.F.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !