Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Les Baux de Provence bientôt ruinés?

Entendu sur Maritima radio: La mairie des Baux-de-Provence vient d'être condamnée par le tribunal de grande instance de Tarascon à verser 5,8 millions d'euros à la société Cathédrale d'images qui avait créé des spectacles vidéos dans les carrières puis évincée. Une autre société lui ayant été préférée. 

"Il n'est pas contestable que l'éviction irrégulière" de la société Cathédrale d'images "a entraîné la perte de son fonds de commerce au regard de la singularité de l'activité exploitée dans un site naturel unique", indique le jugement rendu le 19 janvier, confirmant une information de La Provence.

Pour mémoire, en 2010, Cathédrale d'images qui organisait depuis 35 ans des projections dans les carrières du Val d'enfer, au pied du village provençal des Baux, avait dû fermer ses portes après une décision du maire qu'elle conteste depuis plusieurs années devant les tribunaux.
La ville avait estimé que la société avait procédé à des aménagements (gradins, rampes d'accès pour personnes handicapées) "sans l'autorisation du bailleur, ni des architectes des bâtiments de France alors que les dites carrières sont classées et protégées", rapporte le tribunal dans sa décision consultée par l'AFP.

Or, selon Cathédrale d'images, la mairie n'a pas soumis sa décision au vote du conseil municipal et son concurrent a "tiré profit de ses investissements et de sa notoriété".

"Après dix ans de combat judiciaire, cela fait plaisir que quelqu'un nous donne raison", a réagi auprès de l'AFP Anne Cobb, belle-fille du peintre et photographe Albert Plécy, créateur de Cathédrale d'images.

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !