Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu
Allez-vous voir le film d'horreur "Anabelle" au cinéma ?
  • J'y cours, j'adore me faire peur !
  • Pas question, ça a l'air horrible
  • Si c'est pour entendre les autres crier...
  • On devrait l'interdire au moins de 16 ans
  • Cela ne m'intéresse pas

Jérusalem: la police appliquera "la tolérance zéro" face à toute violence

La police de Jérusalem a indiqué jeudi qu'elle appliquerait une politique de "tolérance zéro" face à toute nouvelle violence, au lendemain d'une attaque qualifiée de terroriste à la voiture bélier dans laquelle un bébé de trois mois a été tué.

Des forces et des moyens policiers renforcés sont déployés à Jérusalem depuis jeudi matin après une nouvelle nuit d'incidents, principalement des jets de pierre, dans Jérusalem-Est annexée d'où est originaire l'auteur de l'attaque.

"La police de Jérusalem insiste sur le fait qu'elle fera preuve de tolérance zéro face à toute violence et arrêtera toute personne impliquée dans des troubles à l'ordre public", a indiqué la police dans un communiqué.

"Au niveau opérationnel, conformément à ce qui a été décidé juste après l'attentat, les forces de sécurité ont été renforcées, principalement les gardes-frontières, les unités de patrouilles spéciales (Yassam) et les unités spécialisées dans les troubles à l'ordre public", a dit à l'AFP un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

"Ces forces sont opérationnelles depuis ce matin", en particulier dans les secteurs sous tension, comme Wadi Joz, Essaouiya, et Silwan, le quartier d'origine de l'auteur palestinien de l'attaque, a-t-il dit.

La police met en oeuvre sans attendre un plan général décidé devant la multiplication des heurts à Jérusalem-est mais initialement censé entrer en application plus progressivement, a-t-il dit. Il combine des moyens technologiques, humains, y compris de renseignement, "pour mettre un terme aux évènements récents", a-t-il ajouté.

"Quelques arrestations" ont déjà eu lieu pendant la nuit, selon M. Rosenfeld.

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !