Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Challenge Maritima 2016. Les leaders vous attendent à Cornillon-Confoux !

LES VIDEOS
FERMER
L'interview de Lucas Barré, de la team Endurance Shop, leader du classement.
FERMER
L'interview de Marianna Oulianova, en tête du classement général féminin.
ET AUSSI
Lucas Barré et Marianna Oulianova sont en tête du classement général après les 6 premières étapes. Bien déterminés à le rester, ils devront faire face à de redoutables concurrents, mais aussi à la fatigue, qui commence à s'accumuler.
Alors que le Challenge Maritima 2016 entre dans une période décisive avec trois épreuves d'affilée, les leaders du classement commencent à marquer le coup. Sur Carro-Carry hier, Lucas Barré, de la team Endurance Shop, s'est même arrêté quelques instants pour reprendre des forces, avant d'accrocher une 14ème place. "C'est parti fort, y avait du niveau, et là j'ai deux grosses contractures aux mollets", expliquait-il à l'arrivée. "C'est vrai que j'ai eu beaucoup de mal dès le début, j'ai décidé de stopper au bout du 4ème kilomètre avant de me convaincre de repartir, mais là il faut vraiment que je prenne du repos". Il faudra pourtant répondre présent dès ce dimanche pour la Ronde pédestre de Cornillon-Confoux, et à peine une semaine plus tard lors de la Foulée Martégale à Figuerolles. "Ça fait un gros volume de courses, il faut que j'arrive à tenir, quitte à être un peu en retrait car mon objectif c'est de faire les 9 courses", reprend Lucas. 
Chez les femmes, Marianna Oulianova, qui avait pris l'habitude de gagner Carro-Carry, ne termine que 2ème hier. Une contre-performance beaucoup plus relative, qu'elle explique aussi par le rythme de la compétition. "Il y avait deux courses très dures ce mois-ci et je sens un peu la fatigue", avoue-t-elle. "Il faut tenir jusqu'au mois de novembre. Je souhaite avant tout monter sur le podium lors des deux prochaines étapes, car mon but c'est de gagner le Challenge". Notamment opposée à Séverine Planteur, l'actuelle leader du classement féminin aura fort à faire. "On verra, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer, de toute façon je fais toujours mon maximum, jusqu'au bout", poursuit-elle.  

Adieu la route, bonjour la colline !
Comme le prévoit le calendrier depuis l'an dernier, le Challenge Maritima quitte la route fin septembre pour commencer octobre sur les chemins. S'il reste encore un tout petit peu de bitume à se mettre sous la semelle dimanche à Cornillon (2 km), ce ne sont que de la terre et des pierres qui composeront la suite de leur parcours. Un passage en nature qui pourrait faire du bien à Lucas Barré. "Je pense que je serai beaucoup plus à l'aise, j'ai plus un potentiel de puissance et je préfère les parcours bien cassants qui ressemblent aux cross", confirme-t-il. Marianna Oulianova aussi, accueille la nouvelle avec enthousiasme : "Je peux tout faire, mais c'est vrai que je préfère courir dans la nature car le bitume fait mal aux mollets, du coup c'est très bien que le terrain change un peu". On verra ce qu'il en est ce dimanche, avec quelques jours de repos, et sans aucun doute une motivation de retour au maximum.

En vidéos, regardez les interviews de Lucas Barré et de Marianna Oulianova. 

Pour tout savoir sur le Challenge Maritima 2016 et la Ronde pédestre de Cornillon-Confoux, rendez-vous dans notre rubrique spéciale.

Inscriptions en ligne possibles dès maintenant sur kms.fr.





Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !