Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Martigues. La centrale EDF attire toujours autant les curieux

LES VIDEOS
FERMER
Christophe Cortie, directeur de la centrale EDF de Martigues.
FERMER
Quelques visiteurs des journées de l'industrie électrique EDF à Martigues.
ET AUSSI
Tout le weekend, EDF a ouvert les portes de ses centrales électriques partout en France. Qu'elles soient nucléaires, hydrauliques ou encore thermiques comme celle de Martigues, c'était l'occasion de découvrir comment EDF fabrique votre électricité.

Ils sont nombreux à s'être déplacés à la centrale électrique de Martigues pour la 7ème édition des Journées de l'Industrie Électrique, la vaste opération nationale de portes ouvertes d'EDF. Souvent en famille, la motivation des visiteurs allait de la simple curiosité jusqu'à percer le mystère de la fabrication de l'électricité. « On s'en sert tous les jours de l'électricité, explique Karine, une habitante de Châteauneuf-les-Martigues accompagnée de son fils Axel de 11 ans, mais comment c'est fait, finalement !? ». 
Au départ la centrale EDF de Ponteau a été conçue pour fonctionner au fioul lourd. La combustion de ce carburant permettait de générer l'électricité mais depuis quelques années le fioul a été remplacé par du gaz naturel.

Signe de reconnaissance de la centrale de Martigues : les 4 immenses cheminées rayées de rouge et blanc. Elles culminent à 140 mètres de hauteur. Même si elles ne sont plus en activité aujourd'hui, l'une d'entre elles pourrait peut-être rester en place. Constituant pour les marins un point de repère immanquable dans le golfe de Fos, une zone maritime hyper fréquentée par les pétroliers, méthaniers, et autres bateaux-citernes. EDF est en pleine réflexion sur le sujet...

Nouvelles normes européennes anti-pollution oblige, la centrale historique au fioul lourd était vouée à une fermeture certaine. C'était sans compter sur la capacité d'EDF à transformer le site pour l'alimenter en gaz naturel. Au terme d'un chantier colossal de trois ans, cette mutation, une première en France, d'un coût total de 500 millions d'euros, est le plus gros investissement d'EDF dans le plan de modernisation de ses centrales thermiques à flamme.

Bilan de l'opération par rapport au fioul lourd, l'utilisation du gaz naturel permet de développer aujourd'hui à Martigues une puissance de 930 mégawatts, soit l'équivalent d'un réacteur d'une centrale nucléaire de première génération. Avec des émissions polluantes dans l'atmosphère réduites : gaz carbonique divisé par 2 et oxyde d'azote par 4. « Avec ces portes ouvertes, les visiteurs peuvent découvrir la turbine à combustion, la turbine à vapeur, la salle de commande entièrement numérisée, décrit Christophe Cortie, le directeur du site EDF de Martigues, et puis voir comment sont en réel les installations de ce site industriel qui est très grand ».

La centrale électrique de Ponteau à Martigues, encore appelée : cycle combiné gaz, produit une électricité d'appoint pour répondre au plus près de la demande des consommateurs. C'est à dire combler les variations de l'empilement des moyens de production d'EDF, et fournir une réponse électrique stable à tous les habitants de la région Provence Alpes Côte d'Azur.

En vidéos: Christophe Cortie, le directeur de la centrale EDF de Martigues et quelques visiteurs.

( Interviews et images : Michel Montagne pour Maritima médias. )

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !