Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Veille de finale aux championnats de France minimes de Voile

LES VIDEOS
FERMER
L'interview d'Henry Bacchini, vice-président de la Fédération Française de Voile.
FERMER
Les compétiteurs, comme leurs accompagnateurs, semblent se plaire à Martigues...
ET AUSSI
Le
 Championnat
 de
 France
 Minimes
 de
 Voile
 2017
 s’est
 installé
 depuis lundi sur
 la
 base
 nautique
 du
 Cercle
 de
 Voile
 de
 Martigues
. Quatorze
 titres
 nationaux
 seront
 décernés
 au
 terme
 des phases finales qui auront lieu demain.

449
 coureurs
 sont
 officiellement
 engagés
 au
 Championnat
 de
 France
 Minimes
 Solitaire
 Equipage
 Glisse
 Flotte
 Collective, qui se déroule depuis le 8 juillet au
 Cercle de Voile de
 Martigues.
 Les
 jeunes
 concurrents
 qui ont
 participé
 aux
 régates sur
 l’étang
 de
 Berre ont bénéficié de conditions idéales durant les trois premiers jours de compétition, mais aujourd'hui c'est une journée musclée qui les attend. Conformément aux prévisions météo, 20-25 nœuds de nord sont déjà établis sur l'étang de Berre et le vent devrait rester stable toute la journée.

Ce
 Championnat
 2017
 est
 marqué
 par
 un
 changement
 important
 du
 format
 de 
la
 compétition,
 s’inspirant
 de 
l'expérience
 en 
flotte
 collective.
 En 
effet, 
les
 premiers
 jours
 de
 course
 (du
 lundi
 au
 mercredi)
 étaient consacrés aux
 manches
 de
 qualification
, et seuls les
 huit
 premiers
 coureurs
 du
 classement
 général
 par
 catégorie
 se
 retrouveront
 en
 demi‐finale, au terme desquelles

 les
 quatre
 meilleurs
 participeront
 à
 la
 grande
 finale prévue demain
.


Les Jeux Olympiques à Martigues ?
Et pourquoi pas ? Cela semble en tout cas tout à fait possible pour Henry Bacchini, vice-président de la Fédération Française de Voile, qui supervise ce Championnat de France. "Les vents variés font de l'étang de Berre un plan d'eau difficile, et c'est sur ce type de plan d'eau que se déroulent les grandes compétitions internationales", explique-t-il. "On espère tous que les Jeux Olympiques 2024 seront accueillis par Marseille, et Martigues est toute proche... D'ailleurs, avec un peu de chance, il y aura surement des sélectionnés parmi la génération de coureurs de ce Championnat de France", conclut-il. 

En vidéos, regardez l'interview de Henry Bacchini, vice-président de la Fédération Française de Voile, ainsi que le sujet diffusé hier soir à l'antenne de Maritima TV réalisé auprès des compétiteurs et de leurs accompagnants. (Images de Michel Montagne / Photos de Fred Munos)
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !