Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

12e édition du Festival du cerf-volant à Martigues : coup d'envol !

Le Festival du cerf-volant de Martigues prend son grand envol ce week-end, après quelques jours d'ateliers de fabrication de ces engins magiques, avec les enfants, à la plage du Verdon à La CouronneL'occasion d'une rencontre avec Frédérique Riquier, présidente de l’association Coup de vent qui réunit une nouvelle fois néophytes et passionnés de cerf-volant. Des propos recueillis par Soazic André. Photos : François Delena.

Une nouvelle fois, votre manifestation dédiée au cerf volant est venteuse, vous avez fait une prière à Eole ?

Oui, cette semaine, il y a eu du vent mais ce n’est pas forcément le bon. Et puis, ça soufflait trop fort. On préfère le vent de mer, à 20 km/h. Le mistral est trop turbulent. Les cerfs volants partent dans tous les sens, ils se croisent. Ça peut même être dangereux. C’est pour cela que nous mettons des barrières. Les lignes peuvent couper, entailler, emporter… Un cerf-volant peut soulever une charge de 200 kg. Mais, croisons les doigts, les prévisions ne sont pas trop mauvaises.

C’est la 12e édition de ce festival, comment a t-il évolué ?

On a commencé avec un petit budget. Et puis, au fil des années, ça s’est organisé, agrandi. Nous travaillons en bonne entente avec la municipalité qui nous soutient. Cette année, il y a une vingtaine d’intervenants de 9 pays. Ce qui est important pour nous c’est le partage des traditions, des cultures et de notre passion avec le public, notamment les enfants. Je choisis les cerfs-volistes en fonction de leur aptitude pédagogique et leur patience.

Qu’enseignez vous aux enfants ?

Nous travaillons avec toutes les Maisons de quartier et les centres aérés, soit près de deux cents enfants. Ils apprennent différents savoir-faire et côtoient des personnes qui arrivent d’autres pays, qui ont d’autres traditions. Dans cette période « tablette » que nous vivons, je trouve que c’est bénéfique pour eux de construire un cerf-volant avec leurs mains. Et en plus, c’est écologique et peu onéreux.

Toutes les informations pratiques sont ici
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !