Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Les réseaux Ulysse et RTM ne font plus qu'un

La régie des transports Ulysse vient d'intégrer le réseau de transport métropolitain (RTM). Une régie unique qui gérera les transports des 92 communes. L'objectif de la Métropole est de développer d'ici 2025 le réseau Métroexpress qui comprendrait une quinzaine de lignes reliants les 92 communes de la métropole. "Les lignes de proximité, comme à Martigues, continueront d'exister, explique Jean-Pierre Serrus, vice-président métropolitain délégué au transport. Ce maillage est notre priorité. On veut que pour un martégal par exemple ce soit facile de rejoindre Marseille, Aix ou l'Est de l'étang."  En attendant la mise en place de ces lignes, d'autres mesures devraient voir le jour à plus court terme. En fin d'année, la Métropole lancera un pass métropolitain qui donnera accès à la totalité des transports et une abonnement métropolitain en début d'année. De quoi simplifier la vie des usagers même si, pour l'heure, la question du tarif reste en suspens. "C'est ma principale crainte, affirme Gaby Charroux, maire de Martigues. Si l'on s'aligne sur ceux de la région parisienne, tout le monde sera perdant. Je crains également que l'on renvoie la gratuité de certains transports vers les communes ou les territoires. Le point positif de cette mutualisation c'est que cela reste une régie. C'est à dire que les excédents réalisés sont réinvestis. Néanmoins, je reste prudent et sceptique puisque l'état financier de la métropole, avec son énorme dette, va forcément impacter les projets." 
Des gares routières
Et des projets il y en a puisque la RTM poursuit ceux lancés par les anciennes entités, notamment la création de pôles d'échange sur les communes de Martigues, Fos, Istres et Miramas. "Un calendrier a été établi, explique Patrick Canillade, directeur réseau de proximité, les travaux devraient débuter en fin d'année. l'étape d'après, ce sera la transformation de trois lignes importantes en bus à haut niveau de service." Sont concernées les lignes 22 reliant Martigues et Port-de-bouc, 6 à Istres et 10 à Miramas. 

Ecoutez les interviews de Jean-Pierre Serrus, vice-président délégué au transport et de Gaby Charroux, maire de Martigues.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !