Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Martigues-Carro : la SNSM bonne quinquagénaire

Voir les réactions 0
LES VIDEOS
FERMER
Jean-Loup Bertret au micro d'Ulrich Téchené
FERMER
Bernard Darbefeuille au micro d'Ulrich Téchené
ET AUSSI
Ce week-end, c'est la fête au port de Carro avec les 50 ans de la Société Nationale de Sauvetage en Mer.La SNSM est le fruit d'une fusion en 1967 de 2 vieilles associations de sauvetage en mer. En France et Outre-mer, c'est aujourd'hui 220 stations et une trentaine de Centre de Formation avec 400 embarcations (du canot « tous temps » au petit semi-rigide) pour 8.000 bénévoles. C'est aussi autant d'interventions chaque année, du sauvetage à la personne sur les plages surveillées par leurs nageurs-sauveteurs jusqu'à l'intervention en pleine tempête pour secourir un équipage en danger de mort.

La SNSM dans les Bouches-du-Rhône déplore 300 à 400 interventions par an principalement l'été. Elle gère 6 stations avec La Ciotat, Marseille (avec les Marins-Pompiers), Martigues, Carro, Port-Saint-Louis du Rhône et Les Saintes Maries de la mer. Elle dénombre 200 bénévoles aptes à prendre la mer, dont 35 à Carro. Le site de Martigues-Carro a été choisi pour fêter les 50 ans grâce à sa particularité quasi unique en France d'avoir 2 stations doublées d'1 Centre de Formation. De plus, la station de sauvetage de Carro est une vieille dame très respectable avec ses 149 ans !

Après la journée de samedi, celle de dimanche recommence ses festivités dès 10 heures et pour toute la journée avec :
Visite des vedettes de la SNSM et des autres bateaux, dont quelques vieux gréements magnifiques et autres barques à voile latine ;
Visite de l'exposition sur la SNSM ;
Démonstration de sauvetage avec les chiens Terre-Neuve ;
Initiation au secourisme ;
Village regroupant diverses animations dont des animations éducatives sur le thème de la mer ou le stand avec des pirates qui se feront un plaisir de tirer au pistolet à poudre noir !

Et n'oubliez pas les stands de la SNSM avec de nombreux articles à la vente qui permettent de financer l'association. 80% de ses financements proviennent de dons publics et d'entreprises. Le reste est issu de l'Etat et des Collectivités locales et territoriales.

En vidéo Jean-Loup Bertret, délégué départemental de la SNSM des BdR et Bernard Darbefeuille propriétaire du vieux gréement « L'Aquarelle », un Carol Ketch.

Réagir à cet article


Vous n'êtes pas encore inscrit sur MARITIMA.INFO ?

N'attendez plus ! C'est rapide, gratuit et vous pourrez réagir à cette actualité Je veux m'inscirre à Maritima.info

Vous êtes déjà inscrit sur MARITIMA.INFO ?
Veuillez vous connecter au site en entrant vos paramètres de connexion :
Adresse Email : Mot de Passe :
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !