Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

75 ans du Camp des Milles : 800 nouveaux "passeurs de mémoire"

LES VIDEOS
FERMER
L'interview d'Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles.
FERMER
La réaction de Denise Toros-Mater, survivante du camp d'Auschwitz.
FERMER
La réaction de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'état - ministère des Armées.
ET AUSSI
Des centaines d'écoliers ont assisté hier à la cérémonie de commémoration des 75 ans du Camp des Milles, qui se tenait en présence de la secrétaire d'État Geneviève Darrieussecq. Une stèle en hommage aux enfants déportés a également été inaugurée.
"Ce qui m'a émue, c'est le nombre de jeunes présents aujourd'hui", confie Denise Toros-Mater, déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans. "Avec ce qu'ils ont entendu ils seront nos passeurs de mémoire". Ils étaient 800, issus de tout le département, à réaliser plus concrètement que dans les livres que les engrenages extrémistes peuvent conduire au pire. D'autant que pour ceux qui y ont survécu, l'actualité nous oblige à demeurer vigilant. "Ils nous ont alerté sur le fait qu'ils sentaient monter à nouveau les périls", explique Alain Chouraqui, président de la fondation du Camp des Milles. "Ils l'ont vécu, et ne veulent pas que le futur de leurs enfants ressemble à leur propre passé. Ce sont des mécanismes humains récurrents et il faut les repérer et les arrêter le plus tôt possible". La cérémonie protocolaire et l'intervention de la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées auront, par leur solennité, marqué encore plus profondément les jeunes esprits. "On arrive à expliquer ici ce que l'on pensait ne pas pouvoir expliquer", déclare Geneviève Darrieussecq. "Cette explication est importante et il faut développer ce travail, pour que chacun puisse réagir à partir des connaissances transmises ici".
Ce 75ème anniversaire du dernier convoi de déportation du camp des Milles vers les camps de concentration à Auschwitz sera également marqué par l'inauguration d'une stèle portant les noms des enfants et des adolescents déportés depuis Les Milles, ainsi que par la création d'une Allée des Justes, retraçant le parcours des hommes et des femmes reconnus "Justes parmi les Nations" pour leurs actions en faveur des internés et déportés du Camp.

En vidéos, regardez les interviews d'Alain Chouaraqui, président de la fondation du Camp des Milles, de Denise Toros-Mater, déportée à Auschwitz, et de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées. (Images de JM Darras)
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !