Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Voeux à Châteauneuf. "Tous ces efforts ont porté leurs fruits"

Ce vendredi soir, le maire de Châteauneuf-les-Martigues a présenté ses voeux à la population au Gymnase Jean-Claude Blanc à la Plaine des Sports. C'est sur la chanson « allumer le feu » de Johnny Hallyday que les élus sont arrivés sur scène. La cérémonie des vœux a débuté par un discours du Conseil Municipal des Jeunes. Ils ont fait un bref bilan de leurs actions durant l'année 2017 et ont développé leurs projets pour 2018 avec notamment la volonté de rassembler les différents quartiers de la commune lors d'une manifestation.



S'en est suivi un discours de David Barris, adjoint délégué à la sécurité, au CISPD et à la prévention des incivilités. Un sujet important pour la mairie de Châteauneuf-les-Martigues avec des points à valoriser. Il est question, pour 2018, de renforcer la prévention routière dans les écoles, de sensibiliser les enfants à la cause animale ou encore de surveiller les excès de vitesse avec la mise en place d'un nouveau radar. Monsieur Barris a, également, évoqué le développement, sur la commune, d'un important dispositif de vidéoprotection avec 87 caméras d'ici 2020, mais aussi un renforcement des effectifs de la police municipale. La sécurité est un enjeu important pour la commune qui pointe du doigt la baisse significative du nombre de cambriolages depuis 2014, avec une baisse d'environ 50%.



Le maire de Châteauneuf-les-Martigues, Roland Mouren, a finalement prit la parole. D'après lui, l'année 2018 est dans la continuité de l'année 2017, où beaucoup de projets ont été entamés.

L'aménagement du territoire

Cette année, le nouveau bâtiment du CCAS verra le jour. Il sera également question de la future salle des fêtes, « les études seront lancées en concertation avec les futurs utilisateurs », a déclaré le maire de la commune. Il a rajouté, qu'« en regroupant différents services municipaux et en démolissant les bâtiments vétustes qui les accueillaient, nous créerons plus de places de stationnement et d'esplanades qui permettront une meilleure circulation des habitants ».

Redynamiser l'activité économique de la ville

Ceci est une priorité pour le maire et ses adjoints puisque « le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de presque 50% en 3 ans » dans la ville « passant de 995 en juin 2014 à 1 479 en 2017 ». Des rendez-vous économiques seront, encore une fois, à l'honneur dans la commune cette année.

Des finances assainies

Le maire de la commune a souligné la baisse des dotations de l'état, mais tout de même de bons résultats financiers. « Nous ne pourrons que continuer à compter sur nous-même » a t'il déclaré. Il a rajouté « grâce à un travail de fond réalisé par la collectivité, nous avons pu dégager quelques crédits ». Premier exemple, la réapparition des illuminations de Noël dans la commune. Roland Mouren a remercié chaleureusement Martine Vassal, Présidente du département des Bouches-du-Rhône pour son aide financière sur plusieurs projets pour la ville, mais aussi, Renaud Muselier, Président du Conseil Régional.

Une vie locale riche

Le maire, Roland Mouren s'est félicité des nombreuses festivités proposées à Châteauneuf-les-Martigues « il y en a eu plus de 197 en 2017 ! Et je suis loin d'être exhaustif ».

Éducation – Jeunesse - Sport

« En matière d'éducation, par contre, nous avons pu remettre la tête à l'endroit ! » s'est exclamé le maire. En effet, c'est un secteur qui bouge à Châteauneuf avec notamment une phase d'expérimentation de tableaux numérique dans les écoles élémentaires. Le sport se porte très bien aussi dans la commune avec « plus de 120 sportifs » récompensés. En 2018, le mondial du handball militaire se tiendra dans la commune du 14 au 24 juin à la Plaine des sports avec plus de 8 pays présents.

Social

Le foyer des anciens devient la Maison des Aînés. L'inauguration se déroula « dans le courant du deuxième trimestre 2018 ». Il a rajouté que, « dans le même esprit, en décembre, une convention a été signée avec l'Union Départementale des Associations Familiales.



Le maire Roland Mouren a finalement clôturé son discours par un « bonne année » général et une Marseillaise.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !