Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Nouvelle mobilisation d'ampleur dans les rues de Marseille

Des soignants aux enseignants, des ministères aux collectivités, plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires ont fait grève et manifesté aujourd'hui contre les "attaques" du gouvernement. Réactions à Marseille.
Suppressions de 120.000 postes d'ici à la fin du quinquennat, gel des rémunérations, rétablissement du jour de carence, remise en cause de leur statut... Les neuf fédérations de fonctionnaires ont appelé à cette journée de grève et de manifestations dans les trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) pour exprimer leur "profond désaccord" avec le gouvernement et dénoncé "une série d'attaques" inédite à leur encontre.
La grève s'est notamment traduite par des fermetures de crèches, d'établissements scolaires, et de nombreux services publics. A Marseille, les trois-quarts des cantines étaient par exemple fermées et 80% des crèches, selon la mairie.
Le ministère de l'Education nationale annonçait quant à lui 17,5% de grévistes chez les enseignants, plus nombreux dans le primaire (20%) que dans le second degré (16%), tandis que la FSU évoquait 50% de grévistes dans le primaire. Les syndicats avançaient un peu plus de 12% de grévistes à Pôle Emploi.
Dans le ciel, 30% des vols ont été annulés préventivement en raison de la grève des agents de l'Aviation civile, qui emploie majoritairement des fonctionnaires.

En vidéo, revivez l'ambiance de la manifestation et regardez les réactions de Philippe Graziani, représentant CGT des Territoriaux de Martigues, d'Ahlem Messaoudi, de l'Université Aix Marseille Saint-Charles, et de Gérard Frau, Conseiller Départemental PCF du canton de Martigues. (Interviews et images de Rémy Reponty)
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !