Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

TFC-OM (1-2) : "Mitrogoal" marque un but qui vaut de l'or pour les Marseillais

L'OM avait la pression après la victoire de Lyon face à Caen. Les Marseillais ont eu droit à un match difficile face à Toulouse. Sans Thauvin, ni Payet au coup d'envoi c'est beaucoup plus difficile...Mais Mitroglou a marqué un but qui vaut cher ! L'OM avait la pression avant le coup d'envoi de ce dernier match de la 29è journée de Ligue 1 puisque Lyon s'était imposé quelques heures plus tôt sur sa pelouse face à Caen (1-0) et du coup revenait à deux points des Olympiens.
Rudi Garcia a choisi de titulariser Sakaï à gauche à la place d'Amavi alors que Dimitri Payet était lui aussi sur le banc. Lopez-Sanson-Ocampos et Germain étant chargé de l'animation offensive.
Même si officiellement environ 700 supporters ont fait le déplacement à Toulouse, on trouvait ce soir des « fadas » un peu dispersés dans l'ensemble du Stadium.
Et un match qui a bien débuté pour les Marseillais avec de la maîtrise, de l'agressivité, et c'est presque logiquement même si c'est sur un coup-de-pied arrêté que Lucas Ocampos ouvre le score à la 10è minute. Lopez frappe le coup-franc au point de pénalty, Luiz Gustavo dévie le ballon au deuxième poteau et Ocampos est le mieux placé et marque de près. Le match démarre très bien mais attention à cette équipe toulousaine capable de marquer trois buts à Monaco il n'y a pas si longtemps...
Et alors que les Olympiens ont la possibilité d'enfoncer le clou par Rolando et Germain, ce sont les hommes de Debève qui vont égaliser à la 19è minute sur un mouvement rapide développé sur le côté gauche et terminé par Issiaga Sylla qui centre au deuxième poteau, Hiroki Sakaï est trop court et laisse passer devant Firmin Mubélé, le joueur du Stade Rennais qui trompe de près Steve Mandanda.
L'OM connait alors une période plus compliquée, les Toulousains prenant confiance, avec un milieu de terrain qui prend le dessus sur son homologue olympien, notamment avec Giannelli Imbula qui se rappelle au bon souvenir de certains de ses ex-coéquipiers.

Et puis attention ! Les Violets se montrent de plus en plus dangereux et à la 33è minute suite à un coup-franc « mis dans la boite » Jullien est au duel avec Rami et Yaya Sanogo plus prompt que Gustavo dévie le ballon sur le poteau de Mandanda qui était battu sur le coup...

La fin de ce premier acte reste à l'avantage du TFC, mais heureusement l'OM ne concèdera plus de véritable occasion de but pour retourner aux vestiaires sur ce score de 1 à 1.


Les Marseillais reviennent les premiers sur le terrain. Rudi Garcia n'a pas opéré de changement à la pause. Mais ce sont les joueurs du TFC qui rentrent le mieux dans cette deuxième période avec une grosse occasion de but pour Yaya Sanogo, bien servi par Giannelli Imbula qui frappe du gauche et oblige Mandanda à une belle parade du bout des gants pour détourner le ballon en corner.

Peu avant l'heure de jeu, Rudi Garcia effectue son premier changement avec l'entrée de Jordan Amavi à la place de Frank Anguissa.
Sakaï glisse à droite, Sarr monte d'un cran, et Lopez se place aux côtés de Gustavo dans l'entrejeu...
Mais c'est Toulouse qui continue de pousser et par deux fois Steve Mandanda réalise des arrêts magnifiques sur des frappes de Sanogo puis d'Imbula.
L'OM souffre mais ne lâche pas. Et à la 67è minute sur un bon décalage de Sanson, Bouna Sarr se retrouve excentré mais tente sa chance face à Alban Lafont, le tir de l'Olympien passe à quelques centimètres de la lucarne toulousaine, le gardien qui avait anticipé un centre semblait battu.
Les Olympiens ont repris du poil de la bête et se procurent des occasions mais à chaque fois Alban Lafont réalise d'énormes parades ! Jusqu'à la 79è minute...
Cela fait une minute que Kostas Mitroglou a fait son entrée en jeu à la place de Valère Germain, et Hiroki Sakaï tente une passe plein axe en direction de Dimitri Payet qui fait une superbe feinte pour laisser le ballon à « Mitro », le Grec joue le « une-deux » instantanément et retrouve Payet sur le côté droit. Le talent fait le reste, Dimitri réussit à se débarrasser de son adversaire direct, centre au 2è poteau pour « Mitrogoal » qui d'une magnifique reprise de volée trompe Alban Lafont pour la deuxième fois de la soirée dans une ambiance indescriptible, une grande partie du Stadium exulte comme si on était au Vélodrome.
Plus rien ne sera marqué malgré les occasions olympiennes, notamment deux belles pour Kostas Mitroglou encore lui...

L'OM remporte une victoire importante (1-2) à Toulouse quatre jours avant le déplacement à Bilbao mais surtout une semaine avant « l'Olympico » face à Lyon. Les Marseillais restent 3è avec cinq points d'avance sur les Lyonnais.

Réagir à cet article


Vous n'êtes pas encore inscrit sur MARITIMA.INFO ?

N'attendez plus ! C'est rapide, gratuit et vous pourrez réagir à cette actualité Je veux m'inscirre à Maritima.info

Vous êtes déjà inscrit sur MARITIMA.INFO ?
Veuillez vous connecter au site en entrant vos paramètres de connexion :
Adresse Email : Mot de Passe :
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !