Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

À Martigues, on apprend la Voile, quel que soit le temps...

LES VIDEOS
FERMER
L'interview d'Anthony Belisson, moniteur de Voile au CVM depuis 1995.
FERMER
Les explications de Bertrand Manechez, directeur du Cercle de Voile de Martigues.
ET AUSSI
Même si les conditions météo ne sont pas au top pour naviguer sur l'étang de Berre ces derniers jours, les participants au stage multi-activités organisé par le Cercle de Voile ont pu se mettre à l'eau ce matin, et approfondir leurs connaissances.
"Les enfants sont là, malgré la température de 15 degrés et le vent, ils sont quand même prêts à mettre leurs bateaux à l'eau et à partir naviguer, parce que l'envie est plus forte que le reste", se réjouit Anthony Belisson, moniteur de Voile au CVM. Le Mistral souffle jusqu'à 45 km/h en rafales ce matin, on ne sortira donc pas les voiles, mais on naviguera quand même. "On adapte les contenus des stages en fonction des conditions", explique Bertrand Manechez, le directeur du CVM. "Soit avec des apports théoriques, qui sont indispensables pour pratiquer la Voile, soit par l'apprentissage de connaissances sur l’environnement ou la météo". La leçon du jour : ramer pour ne pas dériver. Le secteur sud étant relativement à l'abri, ils étaient une douzaine à devoir guider leur bateau, sans se laisser emporter. À partir de cet après-midi, si la baisse annoncée du vent se confirme, ils pourront notamment embarquer sur des Optimistes, et s'essayer au kayak ou au paddle, deux disciplines récemment enseignées au Cercle de Voile. "On essaie de les faire toucher à tous les supports durant les stages", poursuit le directeur. "Et c'est aussi valable tous les mercredis depuis le mois de septembre sur la période scolaire, ils peuvent s’inscrire pour un ou plusieurs trimestres".
Relancées depuis quelques années par l'organisation des Championnats de France à Martigues, puis par l'attribution des Jeux Olympiques 2024 à la France, les disciplines de la Fédération de Voile attirent de plus en plus de petits "voileux" sur l'étang de Berre. "Il y en a de plus en plus, mais toujours pas assez", reprend Anthony Belisson. "Seuls 2 ou 3% des Martégaux vont naviguer sur l'étang, il faudrait amener tous ces enfants qui lui tournent le dos à découvrir cet immense parc de jeux". Les stages sont là pour ça, il suffit de s'y inscrire. Alors ? Qu'attendez-vous pour embarquer ?

En vidéos, regardez les interviews de Bertrand Machenez, le directeur du Cercle de Voile de Martigues, et d'Anthony Belisson, moniteur de Voile au CVM depuis 1995. 

Renseignements au 04 42 80 12 94.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !