Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Martigues : à la poursuite de Caramantran

 Tout en images carnavalesque
Le Carnaval de Martigues édition 2017, c'était ce samedi dans les rues de Jonquières.Cliquez sur le lien suivant pour voir les plus belles photos du Carnaval 2017

Le Carnaval de Martigues s'est déroulé hier dans le quartier de Jonquières dont une petite partie avait été bouclée pour l'occasion. Déguisés ou pas, les Martégaux ont répondu présent, envahissant lentement mais sûrement les rues piétonnes dès le début d'après-midi. Des animations, les chars des maisons de Quartier, les bénévoles déguisés, Caramantran, tout était réuni pour une bonne édition carnavalesque.

Dès 14 heures, les rues piétonnes se sont animées avec une place des enfants pleine à craquer. Le manège à bras a été pris d’assaut par les enfants ainsi que le bateau de pêcheurs... à la chaussure ! Bientôt les pavés n'étaient plus qu'un grand tapis de confettis. Un stand liait le jeu à la connaissance, où il fallait reconnaître à l'aveugle des fruits ou légumes et deviner le goût de mixtures préparées à la façon cuisine moléculaire. Plus loin, il fallait faire attention au gang des « Ravaleuses de façades » qui avait vite fait de vous peinturlurer la face, mais on pouvait se rabattre sur de petits desserts préparés par les élèves du lycée Brise-Lames. En déambulant, on pouvait tomber « pile-poil » sur le happening de Loïc et Sam où un Loïc en slip, photo de candidat(e)s sur la figure, pataugeait dans la fontaine pour le plus grand plaisir du public. A côté, grand comptoir pour boire un verre, un bar éphémère tenu par le café associatif le "Rallumeur d'Etoiles".

Pendant ce temps Caramantran, prisonnier à l'asile Jourde s'échappait vers les 18 heures ! Le poursuivre, scénario orchestré par la compagnie Rara Woulib, était le prétexte pour tous les chars des maisons de Quartier avec leurs bénévoles de défiler dans les rues. Même le Port Autonome était de la partie, empêchant Caramantran de se sauver du quartier en levant le pont !!! A la nuit tombée, force est de constater que le prisonnier avait été rattrapé. Car qui dit Carnaval en Provence dit procès de Caramantran, condamné par avance il faut le reconnaître. A Martigues, la tradition a été respectée à une chose près : plutôt que de le brûler, cruelle sentence, Caramantran a fini peinturluré. De quoi rendre des couleurs au peuple.

En vidéo un résumé carnavalesque tout en images.

Réagir à cet article


Vous n'êtes pas encore inscrit sur MARITIMA.INFO ?

N'attendez plus ! C'est rapide, gratuit et vous pourrez réagir à cette actualité Je veux m'inscirre à Maritima.info

Vous êtes déjà inscrit sur MARITIMA.INFO ?
Veuillez vous connecter au site en entrant vos paramètres de connexion :
Adresse Email : Mot de Passe :
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !