Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Istres : ça joue « grave » au Festival du Jeu

1500 mètres carrés dédiés aux jeux en tout genre. C'est ce que propose la 8ème édition du Festival du Jeu tout ce weekend à Istres à la Halle Polyvalente. Partout des tables, partout des jeux avec des enfants et des adultes qui s'en donnent à cœur joie, de quoi occuper environ 700 visiteurs simultanément. Des jeux de société calmes et élaborés qui demandent de la concentration, d'autres plus expressifs qui se jouent en famille. Des jeux vidéo évidemment mais ce n'est pas ce qu'on trouve le plus. Et puis des jeux plus anciens en bois, type billard ou autres. L'événement est organisé par l'association istréenne « Tour de jeu ». A l'origine de ce festival, une envie de partage. « Le but c'est le plaisir pour soi, explique Vincent Bizot le président de l'association Tour de Jeu, mais aussi le plaisir de partager ce qui nous fait plaisir. Que les gens s’aperçoivent qu'autour de ces jeux en famille ou entre amis, on peut vraiment passer de bons moments ».

A l'honneur ici les jeux de société dits « de plateaux ». Une soixantaine de bénévoles de l'association reconnaissables à leurs tee-shirts jaunes sont là pour expliquer les règles aux néophytes. Parce qu'ici point de Monopoly ou Milles Bornes, place au « Déjeuner des canotiers », « Splendor », Nomades », « X-Wings », « Go Go Gelato » ou « Colt Express ». Certains de ces jeux, une douzaine, sont des prototypes, laissés en test par leurs concepteurs. D'autres sont déjà édités mais pas encore commercialisés, tel « Imaginarium », un jeu qu'essayent Samuel venu de Pertuis et son pote Philippe de Marseille : « On est curieux de cet univers et de ces mécaniques de jeux. En testant ces jeux on valorise le travail des éditeurs qui nous expliquent les règles. Nous, nous sommes des passionnés ».

Autre que des jeux de sociétés, un espace est dédié aux pitchouns. Les plus grands peuvent expérimenter avec l'épée traditionnelle un art martial européen grâce à l'association « Les Guerriers du Lendemain ». A côté plus oriental mais de manière très ludique, c'est le combat de Sumo. Pour cela il suffit de revêtir le costume de protection qui va bien, ce qu'ont fait Océane et Léa : « Le costume est extrêmement lourd, expliquent-elles, et il fait très chaud parce qu'on est protégé au cou et qu'on a un casque. Le but est de se pousser en dehors du cercle mais on s'agrippe l'un l'autre, on tombe ensemble et on n'arrête pas de rigoler. Après il faut nous aider à nous relever... »

Ce soir samedi les portes ferment à 2 heures du mat', on appelle ça une « nocturne » ! Dimanche ouverture des portes à 10 heures jusqu'à 18 heures. L'entrée est gratuite pour les petits comme les grands.

En vidéo retrouvez Vincent Bizot l'organisateur, Philippe et Samuel, Océane et Léa, Antoine et Aurélie.

Réagir à cet article


Vous n'êtes pas encore inscrit sur MARITIMA.INFO ?

N'attendez plus ! C'est rapide, gratuit et vous pourrez réagir à cette actualité Je veux m'inscirre à Maritima.info

Vous êtes déjà inscrit sur MARITIMA.INFO ?
Veuillez vous connecter au site en entrant vos paramètres de connexion :
Adresse Email : Mot de Passe :
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !