Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Une famille de guépards se fait les griffes à La Barben

Le parc zoologique vient d'accueillir une famille de 6 guépards dans un nouvel espace végétalisé de 3000 m2. Les visiteurs qui ont pu les observer sont déjà sous le charme, tout comme l'équipe du zoo, qui nous les fait découvrir en avant-première.
"C'est magique !" Louisiane Fauchille, co-responsable pédagogique du zoo, n'en revient toujours pas. "C'est une espèce mythique, c'est l'animal terrestre le plus rapide, vous imaginez ? Il peut dépasser les 100 km/h !" Difficile de ne pas partager cet enthousiasme lorsque l'on découvre les six félins qui ont élu résidence à La Barben depuis maintenant une semaine. "Leur parc fait plus de 3000 m2", explique Louis Pons, co-gérant du zoo. "Nous avons du prendre en compte plusieurs caractéristiques pour leur bien-être, les clôtures sont espacées pour qu'ils puissent courir et sprinter, ce qui est très important pour eux, comme la butte que nous avons installé au centre du parc, qui leur permet de dominer leur environnement". Des prestations digne d'un hôtel 4 étoiles, qui ont facilité l'adaptation des animaux à leur nouveau cadre de vie. "C'est une première réussite pour l'équipe", poursuit le co-gérant. "Le transport est source de stress pour eux, et là on voit bien que le groupe est détendu, et qu'il prend progressivement possession des lieux". Sachez que les 6 guépards que les visiteurs auront la chance d'observer à La Barben forment un groupe familial, avec Tamika, la mère, âgée de 8 ans, et ses jeunes, nés en juin 2015 : XL, Xtra, Xena, Xenon, et Xeres.

Une espèce lourdement menacée
L'avenir des guépards en milieu naturel est sombre : il ne reste plus que 7100 d'entre eux en Afrique, et 49 en Iran (données 2016). Ceci est dû à la raréfaction de leur habitat et des proies, liée principalement au développement des activités humaines (agriculture, élevage...). Par ailleurs, cette espèce est depuis longtemps chassée et braconnée pour sa fourrure, ou persécutée car perçue à tord comme une menace pour le bétail. De plus, de nombreux jeunes sont capturés pour le trafic animal. C'est pourquoi les zoos d'Europe, au travers de l'Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA) ont mis en place un Programme d'Elevage Européen pour cette espèce : les échanges d'animaux entre les parcs et la reproduction sont gérés de manière très rigoureuse. Le zoo de La Barben s'implique dans la préservation des guépards et des autres félins africains, en soutenant financièrement "La Brigade des Félins". Celle-ci agit notamment dans un parc du Niger, en luttant contre le braconnage et la déforestation, et en effectuant un suivi scientifique des félins présents (guépards, lions, servals, panthères...) afin de mieux comprendre l'évolution de leurs effectifs et donc les mesures de protection à mettre en œuvre.

En vidéos, regardez les interviews de Louisiane Fauchille, co-responsable pédagogique du zoo, et de Louis Pons, co-gérant du zoo. 
(Images de Nèle Grizard)
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !