Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Fusillade mortelle à Marseille : les précisions

Grâce à des témoignages recueillis sur place, on en sait un peu plus sur le sinistre déroulement de l'assassinat commis dans le quartier festif de MarseilleD'après des témoignages recueillis sur place, il est environ 23h15, quand les victimes, deux jeunes hommes, se trouvent à l'intérieur de leur voiture, une Audi A3, sur le parking de la place Jean Jaurès, dans le quartier de la Plaine (1er arrondissement).
Arrivant sur la voie qui ceinture la place, un véhicule utilitaire de type Kangoo s'arrête un peu en retrait par rapport à sa cible. Un individu en sort alors, armé d'une kalachnikov avec laquelle il rafale l'Audi et ses deux occupants, ne laissant aucune chance au conducteur, touché en pleine tête et tué sur le coup. Son passager, blessé, serait parvenu à s'extraire du véhicule et aurait tenté de fuir par une petite rue adjacente toute proche, la rue de l'Olivier, mais il aurait à peine eu le temps de courir une trentaine de mètres qu'il se serait effondré, suite à ses blessures ou le tueur lui ayant peut-être de nouveau tiré dessus avant de prendre la fuite.
Les marins-pompiers sont arrivés sur les lieux une dizaine de minutes plus tard pour embarquer le blessé, direction l'hôpital, suivis des policiers qui ont bouclé le périmètre à l'aide de rubalise, détournant la circulation le temps des constatations avant de démonter le dispositif vers 4 heures du matin.
Sur place il reste alors trois marins-pompiers avec leur camion, lesquels, à l'aide d'une lance à incendie, nettoient les dernières traces du carnage avant de quitter eux aussi les lieux un quart d'heure plus tard.
Un mode opératoire qui fait évidemment penser à un règlement de comptes, ce serait le premier de l'année à Marseille.

Le premier témoignage

En photo, l'arrivée du camion des marins-pompiers chargés de nettoyer la scène du crime, camion qui se gare quasiment là où s'est déroulé l'assassinat. En arrière-plan, on aperçoit la petite rue de l'Olivier (en pente) par laquelle le survivant, blessé, a tenté de s'échapper. La voiture des victimes a été emmenée par une dépanneuse.

(photos : Michel Montagne / Maritima Medias)
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !