Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu
Comment sentez vous l'OM pour la saison 2014-2015?
  • Avec Bielsa on va casser la baraque!
  • Un entraineur ok mais avec quels joueurs?
  • Je les sens mieux que l'équipe du Brésil!
  • M'en fous, maintenant je supporte le PSG
  • Arrêtez de parler de foot!!!

"Une secte" liée à la disparition de Nadine Chabert ?

"Qu'est-il arrivé à ma maman et à ma fille?" Ce sont les questions que se posent la fille et la mère de Nadine Chabert disparue en juin 2003. Celles-ci font l'objet d'une plainte déposée devant le TGI d'Aix. La piste d'une "gourelle" serait privilégiée.
La disparition de Nadine Chabert, une fosséenne, remonte à juin 2003. Après un premier procès en septembre 2010 qui mettait en cause son mari Patrick Chabert, lui-même condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour meurtre, a fait appel en septembre dernier et a été acquitté par la Cour d'Assises du Var. S' en est suivi, neuf ans après, une plainte déposée par la fille de Nadine Chabert, Emilie Chabert, et Hélène Pérez, la mère de la disparue, devant le doyen des juges d'instruction du TGI d'Aix-en-Provence. Son objet: " demander à la Justice s'il y a des éléments qui pourraient amener à penser que Nadine Chabert aurait été enlevée et séquestrée quand elle a disparue en juin 2003".

Et, comme le précise Me Denis Chayolle, l'avocat d' Emilie Chabert, " jusqu'à présent la justice s'est focalisée sur une hypothèse, c'était une piste, à savoir celle de la culpabilité du mari et, de manière exclusive, il y a eu un intérêt sur cette piste au mépris d' autres pistes. Et quand on reprend ce dossier on s'aperçoit que dès le départ aussi bien Emilie Chabert, sa fille, qui à l'époque avait 12 ans, ainsi que sa maman, Hélène Perez, tout comme d'autres, avaient indiqué que Nadine Chabert avait beaucoup changé dans les semaines et même dans les mois qui précédaient sa disparition". Et à Me Denis Chayolle de poursuivre: " l' idée de cette plainte est donc de voir si les changements qui avaient été constatés par ses proches n'annonçaient pas un évènement dramatique qui serait donc survenu au mois de juin 2003 à savoir une séquestration ou un enlèvement puisque cela correspondait à la période où Nadine Chabert avait de nouvelles fréquentations". De son côté, Me Rémy Nougier, l'avocat d'Hélène Perez précise qu' " elle ne venait plus chercher sa fille à l' équitation et oubliait d'aller la chercher au collège,  elle était également beaucoup plus distante avec sa famille".

Et, parmi ces nouvelles fréquentations, un professeur de fitness de Savoie, que Nadine Chabert considérait "comme sa vraie famille" et celle-ci "comme sa soeur" apparaît dans son cercle intime: celles-ci " vu l'éloignement s'appelaient tous les jours et se voyaient pendant les vacances ". Et, selon Me  Denis Chayolle, " il y a effectivement un groupe de personnes qui a été très proche de Nadine Chabert dans les derniers temps où elle a été vue, tellement proche que la petite Emilie que je défends considérait qu'on lui avait volé sa maman. Et, c 'est vrai qu'il ressort que  Nadine Chabert passait beaucoup de temps avec ses nouvelles fréquentations: il est évident qu'il peut y avoir un lien entre les changements aperçus et son comportement. Et au regard, de ce dossier on se rend compte que si Nadine Chabert a changé ce n'est pas de son fait seul mais sous l'influence de ce groupe ". Une journaliste de France 2 (Histoires en série) avait d' ailleurs fait intervenir une experte qui " privilégiait la piste de l'appartenance de Nadine à une secte ".

Et au regard du dossier, celui-ci attesterait de "séances de spiritisme qui avaient lieu avec Nadine Chabert, cette professeur de fitness et d'autres membres". A ce sujet, en 2011, Emilie Chabert, la fille de Nadine Chabert, a retrouvé, dans le garage de la maison familiale, des écrits rédigés de la main de Nadine Chabert qui auraient échappé aux enquêteurs . Ceux-ci attesteraient " de conversations où se mêlent les vivants et les morts, le tout rendant les uns et les autres dans un état second. L' écriture de Nadine Chabert étant dictée par un mort" . Dans cette lettre elle écrit: " un seul mot me vient incroyable, est-ce-que c'était réel ? (...) J'ai emmagasiné les angoisses et les peurs de X". Et, comme le précise Denis Chayolle: "malheureusement ces lettres seront découvertes après la condamnation de Patrick Chabert en 2010  et donc on a été également privé d'investigation à ce sujet". Emilie Chabert, à l'époque des faits, qualifiait ces gens " de sorcières et de séances où on l'accompagnait chercher des champignons dans les forêts, ceux-ci pouvant avoir des vertus particulières". Une fois les lettres retrouvées Emilie aurait donc ainsi " pu faire un lien entre les deux".

Ce " groupuscule nébuleux déstructuré" serait composé de 6 à 7 personnes. Y apparaitraient également un couple dont l'un des deux est mort suicidé, mais aussi d'autres personnes qui aurait participé à ces séances de " spiritisme ". Pour Nadine Chabert, la victime, il s'agit de " sa  famille de coeur ". Sa mère de sang, Hélène Perez, et sa fille, Emilie  Chabert, demandent aujourd'hui à la Justice de réouvrir le dossier car " rien n' a été fait pour retrouver sa fille ni vivante ni morte".

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !