Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Port-de-Bouc : pour un lycée d'enseignement général dans la ville

Dans le cadre des « Rencontres pour la Ville », l'atelier d'hier soir s'intitulait « Quelle école nous voulons pour nos enfants ? »Une soixantaine de personnes étaient présentes hier soir salle Gagarine, principalement des enseignants et des parents d'élèves pour participer aux deux ateliers ayant trait à l'école.

Du côté de l'atelier « maternelle et primaire », beaucoup d'explications ont été données à propos surtout des dernières réformes de l'Education Nationale. Les rythmes scolaires ou le numérique sont des thèmes qui ont été abordés, ainsi que la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Des études tendraient à admettre qu'une scolarité précoce favorise l’accrochage scolaire. Actuellement 75 enfants de Port-de-Bouc bénéficient de cette disposition à l'école maternelle Marguerite Blouvat.

Dans l'atelier qui réfléchissait à la situation dans les collèges et les lycées, une grosse partie du temps a été consacrée à cette demande de plus en plus concrète de la commune pour obtenir une filière lycéenne d'enseignement général. Et les arguments ne manquent pas, à affuter avant la requête officielle auprès du recteur d'académie. Actuellement, pas loin d'une centaine de Port-de-boucain(e)s fréquentent les lycées d'enseignement général et technologique (LGT) de Martigues ou Istres. A l'heure où le lycée Rimbaud à Istres demande l'ouverture de nouvelles classes, donner la possibilité aux élèves de Port-de-Bouc de suivre chez eux un enseignement jusqu'au Bac général permettrait de lutter contre le décrochage scolaire - il est prouvé que la proximité du lieu d'enseignement contribue à cela - et aiderait à un meilleur suivi collège-lycée par les enseignants. L'intérêt serait aussi de proposer des options originales et, en cas pour l 'élève de ré-orientation en cours de cursus lycéen vers une filière professionnelle, qu'elle se fasse directement dans les lycées pro déjà présents dans la commune. Ces classes pourraient se mettre en place dans un premier temps dans les lycées existants, entre autres au lycée Charles Mongrand où l'idée d'un campus avec internat fait son chemin.

Du pain sur la planche donc. Hier soir décision a été prise pour ces ateliers qu'ils deviennent permanents afin de continuer à réfléchir sur l’enseignement dans le primaire, le collège et le lycée. Ils sont ouverts à tous, renseignement auprès de la mairie pour les prochains rendez-vous.

En vidéo Patricia Fernandez-Pédinielli maire de Port-de-Bouc et Farid Roguiai responsable du Service Enfance Education de Port-de-Bouc.

Réagir à cet article


Vous n'êtes pas encore inscrit sur MARITIMA.INFO ?

N'attendez plus ! C'est rapide, gratuit et vous pourrez réagir à cette actualité Je veux m'inscirre à Maritima.info

Vous êtes déjà inscrit sur MARITIMA.INFO ?
Veuillez vous connecter au site en entrant vos paramètres de connexion :
Adresse Email : Mot de Passe :
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !