Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Le "Four Martin" de Jean Amblard "renait" à Port de Bouc

LES VIDEOS
FERMER
René Giorgetti 1er adjoint au maire de Port de bouc
FERMER
Patricia Fernandez-Pedinielli, maire de Port de Bouc
FERMER
La fille de Jean Amblard découvre la toile exposée à Port de Bouc
ET AUSSI
Le "Four Martin" de Jean Amblard a été proposé en dépôt par la Fédération de la métallurgie de Paris à la commune de Port-de-Bouc. L’œuvre est visible en salle du Conseil municipal.

"C'est un super travail de restauration. Franchement bravo. La toile est entre de bonnes mains. Vous avez avec vous la force des ouvriers et de leur solidarité. L’œuvre a failli mourir et là elle renait. Mon père serait content de voir ça si il était vivant."
Beaucoup d'émotion pour la fille du peintre Jean Amblard lorsqu'elle est venue lundi soir au vernissage de la toile "Le Four Martin". Cette huile sur toile, de 3,20 x 2,80m peinte en 1950-1952, trône maintenant en salle du conseil municipal à l'Hôtel de Ville de Port de Bouc.
"Vous nous l'avez confié, répond la maire de Port de Bouc Patricia Fernandez Pedinielli, c'est notre bébé on essaye d'en prendre soin."

Autour de la toile des explications sur l'œuvre du peintre engagé, œuvre de "réalisme moderne" qualifiée de « manifeste de l’empreinte ouvrière des années 1940-1950 ». Mais aussi des détails sur tout le travail de restauration qui a été nécessaire.

"Il nous a été confié pour 99 ans. C’est un grand plaisir de l'avoir, explique la maire de Port de Bouc. Il trône dans la salle du conseil municipal, c’est l'occasion de montrer que notre démocratie est placée sous le regard vigilant du monde populaire. Cette œuvre est monumentale, aux couleurs chaudes. On a du couper le plafond pour la recevoir car la toile était trop grande."

Si le Four martin" est désormais à Port de Bouc il le doit a une rencontre de René Giorgetti au Congrès National de la Métallurgie : "lors d'un repas, on a entamé une discussion autour du projet MP 2013 capitale de la culture. On a évoqué une collaboration d'abord sur une peinture de Boris Taslitzky et puis on nous a proposé de nous donner une œuvre d'Amblard pour l'exposition. La toile était très fatiguée. On a ensuite décidée de la rénover et de la faire classer monument historique. On en est fier. Et on est preneur d'autres œuvres. On est friand de culture à Port de Bouc"


A noter que la ville de Port de Bouc a aussi en mairie des œuvres de Fabien Menot. Ces esquisses ont été présentées pour être classées aussi "monument historique".

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !