Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Les cinéastes américains et coréens cherchent l'inspiration en Provence

LES VIDEOS
FERMER
Carine Plazy, responsable de la mission cinéma audiovisuel du Pays de Martigues
FERMER
Olivier Marchetti, directeur de Provence Studios à Martigues
ET AUSSI
Les professionnels de la filière cinéma ont invité des réalisateurs, scénaristes et producteurs américains et coréens à visiter le territoire et ses possibilités de tournages en studio ou en décor naturel. Une opération séduction...
« Marseille Provence creative tour »... C'est le nom de cette opération menée auprès d'une dizaine de cinéastes étrangers. Pendant deux jours ils ont fait les touristes, à Marseille, mais d'abord dans le Pays de Martigues et sur le territoire de Ouest Provence. Visite du Fort de Bouc, du domaine de Sulauze à Istres, rencontre avec les cabanonniers de Port-Saint-Louis et immersion sur le port aux côtés des énormes porte-conteneurs... Les cinéastes avaient émis le souhait de découvrir des lieux insolites, naturels, patrimoniaux, anciens, mais aussi industriels et atypiques.

Un tour de repérage a donc été concocté par les professionnels de la filière, qui s'est terminé par une démonstration de cascades sur le site de Provence Studios à Martigues. "On sait aujourd'hui que les cinéastes cherchent à tourner ici non seulement pour les décors naturels, la lumière et la beauté du littoral, mais aussi pour la qualité des services qu'ils y trouvent", souligne Carine Plazy, la responsable de la Mission cinéma et audiovisuel du Pays de Martigues. Dans son désir d'attirer les tournages sur son territoire, le Pays de Martigues se plie en quatre pour faciliter la vie des cinéastes et autres réalisateurs de fictions, de clips vidéo ou publicités. Un bureau des tournages a été créé et rien qu'en 2016, 59 ont été recensés au total. Une aubaine économique quand on sait que 1 euro investi correspond à 19 euros de retombées économiques dans cette filière.

Reculer dans le temps

Visiblement, après cette journée de repérage, les cinéastes étaient agréablement surpris par leurs découvertes. Christopher Leone, scénariste et créateur de la série fantastique américaine « The lost room » a des projets de films dans les univers de la science fiction et du crime. Il confiait : "Je suis intéressé par les sites industriels, les sites inhabituels que les touristes n'ont jamais vus et on a visité de nombreux endroits comme ceux-là aujourd'hui." Des lieux inspirants également pour Christina Beck, actrice, réalisatrice et scénariste américaine. Loin des superproductions hollywoodiennes, plus proche du cinéma indépendant, elle a le projet de réaliser un film autour d'une histoire d'amour entre un Nord Africain et une Américaine. "J'aimerais vraiment revenir ici pour tourner, lâchait-t-elle. C'est très beau et très différent de ce que je connais, ça m'évoque plein de sentiments."

C'est aussi la variété des paysages et des cultures, la lumière et le contraste entre la nature et l'industrie qui a séduit Ed Solomon. Scénariste de « Men in black » ou « Insaisissable 1 et 2 », il était un peu la "guest star" de la journée et a eu un coup de cœur pour le Fort de Bouc. "Marcher dans ce fort m'a ramené des centaines d'années en arrière. J'ai eu l'impression de reculer dans le temps, je n'avais jamais ressenti ça avant. C'était poignant ". Espérons que cette première prise de contact avec le territoire aboutisse sur des projets concrets. Pour la petite histoire, c'est par ce même type d'opération séduction que le film "Overdrive" avait finalement été tourné à Martigues. Martigues dont les studios de cinéma accueilleront deux gros films en début d'année...

Regardez les interviews de Carine Plazy, la responsable de la Mission cinéma et audiovisuel du Pays de Martigues et Olivier Marchetti, le directeur de Provence Studios (Images et interview Caroline Lips pour Maritima Médias).


Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !