Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

La médiathèque de Martigues bientôt ouverte le dimanche?

LES VIDEOS
FERMER
Noël Corbin du ministère de la Culture : "C'est quoi la bibliothèque de demain?"
FERMER
Sylvie Robert, sénatrice et auteur d'un rapport sur les horaires des bibliothèques
FERMER
Joée et Jany, bénévoles, expliquent le principe de la "fringothèque"
FERMER
Florian Salazar-Martin, élu à la culture : "La médiathèque est l'espace le plus pertinent"
ET AUSSI
La question des horaires d'ouverture de cette structure culturelle très fréquentée par les Martégaux a été évoquée lors d'une journée d'échanges et de réflexion autour de "la bibliothèque de demain"
Premier service public de la culture, les bibliothèques françaises sont en pleine mutation. Leurs missions, au-delà du prêt et du retour de livres et de CD par exemple, sont en pleine évolution. C'est pour réfléchir à cette question des nouveaux usages des bibliothèques que professionnels du livre et de la culture étaient conviés hier à une journée de débats et d'échanges autour de "la bibliothèque de demain", à Martigues. 

Et en matière d'ouverture, la structure martégale, qui accueille près de 200 000 usagers par an, fait visiblement figure d'exemple. "C'est une bibliothèque très intéressante car elle est en mouvement, commente Sylvie Robert, sénatrice, à l'origine d'un rapport parlementaire sur les horaires d'ouverture des bibliothèques. Des choses incroyables s'y inventent et s'y expérimentent. La bibliothèque de Martigues est d'abord un lieu de vie, un lieu d'accès gratuit où on peut partager, échanger, correspondre... Et dans une société comme la nôtre, on a besoin de lieux de vie", estime la sénatrice. 

Les usages changent. Ceux qui fréquentent la médiathèque martégale le constatent. On y vient pour emprunter des livres, mais aussi pour lire le journal, écouter des concerts de musique, participer à des cours de pilates, prendre des cours d'informatique ou encore échanger des vêtements dans le cadre de la nouvelle "fringothèque". "Se poser la question du service public de la médiathèque, c'est bien sûr se poser la question des horaires d'ouverture", avance Florian Salazar-Martin, élu délégué à la culture à Martigues. Dès le mois de juillet, la médiathèque Louis Aragon verra son amplitude horaire élargie, de 10h à 18h en semaine (exceptés le hall et le forum, les différents espaces sont aujourd'hui fermés le matin trois jours par semaine). 

Et les dimanches? 

"Cela paraît problématique, mais je dois rappeler que le dimanche, il y a des services publics qui fonctionnent, poursuit l'élu à la culture. Le musée Ziem ou les parcs sportifs en sont des exemples. Et cela ne pose pas de problème, c'est une question d'organisation. On sait que le dimanche n'est pas un jour ouvré, qu'il y a un certain nombres de conditions à respecter et on est prêt à le faire. Il faut se placer du côté des familles et le dimanche est le jour où elles sont le moins contraintes. Il ne s'agit pas d'ouvrir le dimanche pour le dimanche mais de trouver le jour où les gens sont le plus disponibles." Des enveloppes financières ont d'ailleurs étaient débloquées par le gouvernement pour permettre aux collectivités territoriales d'ouvrir plus et mieux leurs bibliothèques. 


En vidéo, regardez les interviews de Noël Corbin, inspecteur général des Affaires culturelles au ministère de la culture, et auteur d'un rapport sur la nouvelle vie des bibliothèques, Sylvie Robert, sénatrice et auteur d'un rapport sur les horaires d'ouverture des bibliothèques, Joée Cherel et Jany Torres, bénévoles qui portent la fameuse "fringothèque" de la médiathèque de Martigues et Florian Salazar-Martin, élu à la culture, sur le rôle de ce service public (Images et interviews Caroline Lips pour Maritima Médias).


(Photos de François Déléna et Frédéric Munos)





Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !