Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

De la Caravelle de Ponteau aux marches du festival de Cannes

LES VIDEOS
FERMER
Dora : "J'ai réalisé mon rêve, je mène ma grand-mère à Cannes"
FERMER
Alexandre Violet raconte sa scène d'amour avec Lola Duenas
FERMER
La chanson d'Angelo, écrite par Dora, fait partie de la B.O. du film
ET AUSSI
Dora Manticello, emblématique restauratrice de La Caravelle dans la calanque de Ponteau, et toute sa famille, ont participé à un film tourné chez eux et sélectionné au festival de Cannes. Un long-métrage qui raconte une partie de leur histoire...

Le 9 mai, cette famille martégale va gravir les marches du Palais des festivals à Cannes. Son typique cabanon "La Caravelle", coincé entre industrie et nature sauvage, a été le décor de nombreux films et reportages. Mais cette fois, c'est Dora, la gérante, et ses deux fils qui sont à l'affiche de « Il se passe quelque chose », le premier long métrage d'Anne Alix qui fera l'ouverture de l'ACID, sélection réservée au cinéma indépendant.

Présenté comme un « road movie » féminin, humaniste et social, le premier long métrage d'Anne Alix s'est largement inspiré de la véritable histoire de Dora, dont la grand-mère, immigrée grecque, rêvait d'une vie de spectacle. "Elle a travaillé très dur toute sa vie et elle m'a dit avant de mourir qu'elle souhaitait que l'on fasse briller son nom, raconte avec émotion Dora. J'ai réalisé mon rêve et quand je monterai les marches, c'est à elle que je penserai." Sa grand-mère, dont elle garde toujours le portrait près d'elle, dans son sac ou épinglé sur les murs de son restaurant. 

"C'est dingue!"

Dans le film, Dora joue son propre rôle, restauratrice et voyante. Son fils aîné, associé et serveur, a lui aussi été "embauché" par la réalisatrice, au départ pour quelques scènes et au final, pour un peu plus... "C'est dingue, résume Alexandre Violet, 26 ans. Même mes amis n'en reviennent pas." De son côté, le petit frère de la famille, Angelo, est lui aussi à l'affiche du film, mais de la bande originale cette fois. Sa chanson, "la réparation", écrite par Dora, raconte son histoire et celle de ses aïeux. 


Tout le monde découvrira le film lors de sa projection officielle le 9 mai. « Il se passe quelque chose », sortira sur grand écran en août et devrait même être projeté en privé dans la calanque de Ponteau.  Espérons que la présence de Robert Guédiguian, dans le jury du festival de Cannes cette année, porte chance à ce premier long métrage d'Anne Alix. Robert Guédiguian qui a souvent tourné à La Caravelle à Martigues et qui, pour la petite histoire, avait tourné en 1994 son film "À la vie à la mort". Film qui avait été présenté dans la même sélection de l'ACID. La boucle est bouclée!

Regardez les interviews de Dora et ses deux fils, à l'affiche du film, Alexandre et Angelo (Images et interviews Caroline Lips pour Maritima Medias). 

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !