Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

À Cinémagis, les exams se passent dans les salles obscures

C'est un rituel de Cinémagis, l'école de cinéma basée à Mont de Marsan et Martigues depuis 2015 : chaque année l'école organise la projection des films de ses étudiants.
C'est un rituel de Cinémagis, l'école de cinéma basée à Mont-de-Marsan et Martigues depuis 2015 : chaque année l'école organise la projection des films de ses étudiants, court-métrage de fiction et documentaire des 1ère et 2ème année ainsi que le long-métrage des 3èmes année. C'était le cas récemment au cinéma Le Renoir

"Ce sont des courts-métrages qui ont forcément des défauts, c'est le principe, on laisse les étudiants s'exprimer avec tout ce que cela peut comporter d'erreurs. Il n'y a pas de honte" explique le speaker.
Cette projection publique au cinéma, même si elle n'est quasiment fréquenté que par les étudiants de l'école, les acteurs, ou la famille reste une première pour ces réalisateurs et techniciens de l'audiovisuel.
Lola Bonnard étudiante en 2ème année se montre forcément un peu soucieuse : « C'est 1an ½ de travail en comptant le montage qui vont être présentés à des gens que l'on connait et d'autres que l'on ne connaît pas. C'est un peu stressant et en plus ça va être présenté sur grand écran ! »

En lisant les génériques des films, les noms des étudiants apparaissent à plusieurs postes : script, caméra ou montage sans être exhaustif. C'est normal car le principe de l'école est de toucher à tout.
"C'est ça qui est bien ! s’enthousiasme Lionel Reymond, étudiant en 1ère année, la 1er année, on peut ne pas savoir ce que l'on veut faire puis se spécialiser. Moi, je suis ici pour faire monteur mais, plus je découvre de métiers et plus ça m’intéresse."

Dans l'audiovisuelle la théorie est une chose, la pratique est tout autre et Cinémagis pousse ses étudiants à faire nombre de stages. Les plus motivés intègrent des productions d'importance, telles en ce moment les séries Léo Matéi, Noce Rouge pour France 3 ou le dernier long métrage de Kad Merad. Seuls les étudiants les plus déterminer resteront dans ce domaine.
"C'est un parcours de vie, prévient Régis Brun, le coordinateur pédagogique Cinémagis Martigues, il n'y a pas d'horaires de bureau. Les élèves doivent profiter de cette chance que les maisons de productions nous sollicitent. La pédagogie ne se fait pas qu'à l'intérieur de l'école. On insiste lourdement là-dessus. Prenez une caméra, allez tourner, allez faire des images !"

Avec Ulrich Téchené
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !