Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

Sept regards photographiques sur l'étang de Berre au musée Ziem

Le musée martégal propose une exposition de clichés artistiques et poétiques de l'étang de Berre, photographié par sept artistes différents. Un regard décalé sur cette petite mer que l'on ne connaît finalement pas assez...

On aura décidément jamais autant parlé de lui... L'étang de Berre, candidat au patrimoine mondial de l'Unesco, est le sujet de la nouvelle exposition du musée Ziem, jusqu'au 28 janvier prochain. Un regard décalé, photographique, ou plutôt sept regards différents. Le musée martégal a puisé dans son fonds la plupart des œuvres présentées pour proposer au public des clichés très variés de sept artistes différents qui subliment cet espace à la fois atypique et ordinaire.


Alain Ceccaroli s'intéresse à l'aspect naturel de l'étang, quand Aldo Soares et Joachim Vallet se concentrent davantage sur les habitants. Marc Chostakoff, lui, montre l'étang en couleurs, avec un travail de retouche. « On va au-delà du cliché, c'est un travail purement artistique et un travail quasi pictural avec des dégradés, des contrastes, d'ombres et de lumière, du noir et blanc. Il y a aussi une utilisation particulière des formats, carrés, panoramiques, miniatures », détaille Aurélien Gonzalez, médiateur culturel.

Poétique et graphique

Franck Pourcel de son côté porte un regard plus engagé, centré sur l'humain, les paysages et les gestes du quotidien avec les pêcheurs, les touristes ou les vacanciers qui peuplent les rives et vivent à proximité des complexes pétrochimiques. Bernard Plossu ou Alain Sauvan s'attardent eux sur l'aspect le plus poétique, le plus graphique de l'étang.

« On a du paysage, du portrait... C'est très varié, ajoute le médiateur. Le visiteur n'aura pas du tout la sensation de voir la même chose. Nous sommes tous familier, quand on vit à ses côtés, de l'étang. On le regarde, on le connaît plus ou moins, mais quand on s'attarde sur le travail de ces artistes, on s'aperçoit qu'on ne le connaît pas assez. » Chacun, amateur de photographie ou non, y trouvera donc son compte, reconnaissant ça ou là un lieu ou même un habitant.

Et pour aller plus loin, le musée propose des visites commentée et gratuites (la première le dimanche 15 octobre), mais aussi des ateliers et des stages, notamment pendant les vacances d'automne.

Musée Félix Ziem à Martigues : 04 42 41 39 60

Regardez l'interview d'Aurélien Gonzalez, médiateur culturel au musée Ziem, ainsi qu'un aperçu des œuvres présentées (Images et interview Caroline Lips pour Maritima Médias).

Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !