Ecouter le direct
AFP
Sports
Actu

La chanteuse martégale, Livia Blanc présente son premier album "made in America"

LES VIDEOS
FERMER
Single Amour amour de la formation musicale Livia Blanc.
FERMER
Ecoutez la reprise de Crazy au ukulele.
FERMER
Découvrez Livia Blanc en interview.
ET AUSSI
Livia Blanc était de passage, hier, à Martigues. Entre deux avions, la jeune artiste a accordé un peu de temps à Maritima pour présenter son premier album réalisé aux États Unis où elle vit depuis sept ansElle était de passage dans sa ville natale et en bonne Martégale, Livia Blanc a pris le temps de passer dans les studios de Maritima pour présenter son premier EP, comprenez un mini album comprenant cinq titres. Cinq, oui seulement mais qui mettent l'eau à la bouche!
C'est elle, Livia Blanc, que l'on voit en couverture. Photographie en noir et blanc, des cheveux blonds lâchés sur des épaules dénudées, des yeux charbon, et un faux air à Brigitte Bardot. Une pochette qui ne laisse pas insensible tant pas l’esthétisme que par la sensualité qui s’en dégage : « Oui, c’est un disque plein d’émotion, admet cette artiste qui a grandi dans le quartier de Canto-Perdix. Il parle de la nature humaine, de ses forces et ses faiblesses. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une thérapie mais presque. » À 27 ans, Livia a une longue expérience de musicienne derrière elle. C’est une touche à tout qui sait chanter, danser, composer, jouer du violon et du ukulele. Dès le collège, avec sa voix soprano, elle s’investissait dans les chorales et les spectacles. À seize ans, quand elle ne jouait pas avec son groupe de rock, elle chantait dans un bar sous l’œil attentif de son père : « Depuis que je vis aux États Unis, il n’est plus derrière moi pour m’encourager. » À 20 ans, Livia a entamé des études de cinéma qui se sont terminées à New York : «Depuis, j’y suis restée. La vie là-bas est à 100 à l’heure. Je chantais mais il n’y avait rien de sérieux. Et puis, j’ai rencontré deux musiciens avec lesquels j’ai réalisé cet EP, un album comportant cinq titres. Ils cherchaient à faire un disque en français, un peu à la « Françoise Hardy », en référence à cette France romantique d’une certaine époque. » L’album s’intitule Livia Blanc et est disponible sur toutes les plateformes musicales. Clips, chansons et reprises sont aussi visibles sur Youtube. Livia et ses acolytes sont attendus au pays du matin calme : « Un label de Corée du sud nous a approchés pour produire un album avec l’un de nos titres : Amour Amour. Je suis très honorée qu’un pays qui ne parle pas notre langue puisse être touché par mes chansons. Il faut dire que l’amour est universel. » 

Photographie réalisée par Frédéric Munos
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !