Retrouvez toutes les
émissions de Maritima
Journal, Sports, Cinéma, Reportages, Grand Forum, L'invité Maritima, ...
Regarder la TV
AFP
Sports
Actu

Marseille. L'Hermione au quai de la Fraternité jusqu'à lundi

LES VIDEOS
FERMER
Anouvishika, Waen, Syrine et Jenifer, gabiers sur l'Hermione
FERMER
Dominique Tian, premier adjoint à la mairie de Marseille
FERMER
Les images de l'arrivée de l'Hermione à Marseille
ET AUSSI
Après quelques péripéties, l'Hermione est arrivée hier, en fin de journée, dans le Vieux-Port de Marseille. Élus et badauds sont venus accueillir la légendaire frégate sous la pluie, au quai de la Fraternité. 8h30. Le ciel est noir, la mer argentée, il pleut, la houle est forte et on aperçoit enfin au loin les trois-mâts de l'Hermione. Ce bateau légendaire arrive dans la baie de Marseille. D'un côté, le château d'If, de l'autre Notre-Dame de la Garde. L'image est spectaculaire. Nous l'approchons à bord d'un bateau pilote. Les gabiers préparent les canons.

Le bateau vient de Toulon, où il a fait une escale de 4 jours. Après un court arrêt à Porquerolles, c'est au tour de Marseille d'accueillir la réplique du bateau avec lequel le jeune La Fayette avait rejoint l'Amérique en 1780. L'originale a sombré en 1793 au large de Croisic en Loire-Atlantique. Une réplique a alors été construite à l'identique à Rochefort par plusieurs passionnés et mise à l'eau en 2012.

C'est elle que nous apercevrons aujourd'hui. Une dizaine de bateaux suivent la frégate jusqu'à l'entrée du port. Il est presque 10 heures quand les deux pilotes montent à bord de l'Hermione pour préparer l’amarrage. Malheureusement les conditions météo ne sont pas bonnes. Le vent est encore trop important pour risquer une entrée dans le Vieux-Port. Pour plus de sécurité, l'arrivée est repoussée à la fin de la journée. « C'est un très vieux bateau qui n'a pas des capacités de manœuvres extraordinaires. Il fait plus de 1 000 tonnes donc l'engager dans le Vieux-Port, qui n'est plus prévu pour recevoir de gros bateaux, c'est risqué » nous explique Jean-François Suhas, pilote maritime. « Il faut attendre les conditions météo favorables » rajoute le pilote.

Pas vraiment de chance pour la ville la plus ensoleillée de France. « Depuis qu'il [le commandant Yann Carion, Ndlr], est parti, le 29 février, il ne fait que rencontrer des vents contraires en particulier depuis Lisbonne. Je lui disais ''peut-être que c'est ta faute''. C'est assez spectaculaire de voir que partout où il passe, il y a du mauvais temps » plaisante le pilote.

La frégate jette l'ancre et attend plusieurs heures au large de Marseille.

A bord de l'Hermione, nous rencontrons des gabiers volontaires. Anouvishika vient de l’Île Maurice. « On a répondu à un appel à candidatures. On a fait la formation à Rochefort et maintenant on est là » nous raconte l'étudiante. Ils sont 80 à bord du bateau. Parmi eux, 15 professionnels. Le reste, ce sont des gabiers et des journalistes. A côté d'elle, on rencontre Syrine. Elle est Tunisienne et fait des études de médecine. « On sent la liberté. On est juste au milieu de la mer, personne avec nous. Parfois on a aussi le mal de mer... » nous raconte Syrine. « Plus on navigue, plus les émotions sont profondes. Vivre ensemble avec des personnes qui viennent de différents coins du monde, faire tout à la main, faire tout ensemble, oublier les machines... C'est un vrai retour aux sources », rajoute-t-elle.

La pluie continue de tomber et le temps ne s'arrange pas. Dominique Tian, premier adjoint à la mairie de Marseille, a fait le déplacement. « L'Hermione c'est un rêve. On y travaille depuis deux ans avec la mairie de Marseille. On avait vraiment envie que l'Hermione vienne à Marseille » nous explique-t-il, un peu déçu que l'entrée dans le port soit retardée.

Quelques heures plus tard, vers 15h30, les conditions météo se sont améliorées. L'Hermione peut quitter son mouillage. Elle passe devant le Pharo et rentre dans le Vieux-Port. Des images une nouvelle fois impressionnantes. 20 coups de canons sont tirés pour saluer sa ville. La frégate prend place sur le quai de la fraternité avec de nombreuses manœuvres. De nombreuses personnes sont venues assister à son arrivée, sous la pluie.



Certains auront la chance de pouvoir visiter l'Hermione jusqu'à lundi. Malheureusement, les réservations sont épuisées. Il n'y aura pas de billetterie sur place. Si vous n'avez pas prévu, vous pourrez tout de même admirer le trois-mâts depuis le quai.
Retrouvez MARITIMA sur votre Mobile !